//

Essais Littérature

C'était au temps des mammouths laineux

« Je suis un grand-père du temps des mammouths laineux, je suis d’une race lourde et lente, éteinte depuis longtemps. Et c’est miracle que je puisse encore parler la même langue que vous, apercevoir vos beaux yeux écarquillés et vos minois surpris, votre étonnement devant pareilles révélations. Cela a existé, un temps passé où rien ne se passait. Nous avons cheminé quand même à travers nos propres miroirs. Dans notre monde où l’imagerie était faible, l’imaginaire était puissant. Je me revois jeune, je revois le grand ciel bleu au-delà des réservoirs d’essence de la Shell, je me souviens de mon amour des orages et du vent, de mon amour des chiens, de la vie et de l’hiver. Et nous pensions alors que nos mains étaient faites pour prendre, que nos jambes étaient faites pour courir, que nos bouches étaient faites pour parler. Nous ne pouvions pas savoir que nous faisions fausse route et que l’avenir allait tout redresser. Sur les genoux de mon père, quand il prenait deux secondes pour se rassurer et s’assurer de notre existence, je regardais les volutes de fumée de sa cigarette lui sortir de la bouche, par nuages compacts et ourlés. Cela sentait bon. Il nous contait un ou deux mensonges merveilleux, des mensonges dont je me rappelle encore les tenants et ficelles. Puis il reprenait la route, avec sa gueule d’acteur américain, en nous disant que nous étions forts, que nous étions neufs, et qu’il ne fallait croire qu’en nous-mêmes. »


Avec sa manière inimitable, sur le ton de la confidence, Serge Bouchard jette un regard sensible et nostalgique sur le chemin parcouru. Son enfance, son métier d’anthropologue, sa fascination pour les cultures autochtones, pour celle des truckers, son amour de l’écriture.

Parution : 7 février 2012, 232 pages
ISBN-13 : 9782764621103
Code barre : 9782764621103
Collection : Papiers collés
Numéro :

24.95 $   /   18.50€

Ce que la presse en dit

« C’est excellent, le mammouth. […] C’est magnifiquement écrit. Il y a là des pages magiques, d’autres plus amères. Certaines m’ont fait pleurer… Ce sont des mots de poètes, des paroles de philosophe, des émotions d’être humain, une intelligence d’artisan, une peine d’amoureux. »
Jean Barbe – Journal de Montréal

« 25 essais qu’on lit lentement, qu’il faut déguster. Un livre empreint de respect. Il y a quelque chose de vivant dans ce livre-là. On aime tout dans ce livre-là, du début à la fin. L’écriture est somptueuse. Ça se lit comme un roman. »
Chrystine Brouillet - Les bouquineries / Salut bonjour (TVA)
[Critique à 2 : 15 minute]

« À la radio, Serge Bouchard est formidable. Il est tout à fait unique. Mais à l’écrit, croyez-moi, il est encore mieux. Vient de paraître en format de poche son dernier recueil, C’était au temps des mammouths laineux. Jetez-vous là-dessus. »
Jean-François Nadeau – Le Devoir

« Fabuleux recueil promis à une longue postérité, ce florilège de vingt-cinq essais est rédigé d'une prose vibrante, évocatrice, par un anthropologue, à la fois gars de truck et gars de bois, mammouth lui-même, «lourd et lent, éteint depuis longtemps». Des récits d'indignation, de nostalgie, de souvenirs de ruelles, de chemins de Chibougamau. Une œuvre majestueuse, comme la race des mammouths. »
Josée-Anne Paradis - Le Libraire

« C’est un homme fascinant. Certains de ses textes sont de véritables petits bijoux. »
Hugues Beaudoin - Radio-Canada/Bernier et cie

« Une grande réflexion et un talent de conteur! »
Louis-René Baudin - Radio CIBL

«C'était au temps des mammouths laineux dépeint avec beaucoup de sensibilité, et un peu de nostalgie, l'évolution d'un regard toujours plus fasciné par l'autre.»
Alain Lessard - Nuit blanche, Numéro 126, printemps 2012

«Chibougamienne», un récit de voyage dans le Nord, éclaire la quintessence de la manière Bouchard, cet anthropologue pop qui reprend le fil de son monologue intérieur dès qu’il met en marche le moteur de son camion. Un drôle de moineau qui se mire, et se reconnaît, dans le métal ondulé d’une bâtisse bancale, dans l’asphalte détérioré d’une route de campagne ou dans les cernes d’une serveuse de restaurant anonyme.
Dominic Tardif - Voir

« À travers les 25 textes qui nous racontent des histoires et son histoire, on aime retrouver sa pensée buissonnière, son art consommé de communicateur, sa curiosité insatiable et son humour toujours présent, même lorsqu’il relate les moments difficiles de sa vie. »
Betty Achard – Le Bel Âge

« Dans la vingtaine d’essais rassemblés dans ce recueil, Serge Bouchard garde ses lunettes d’anthropologue pour décrire le réel, mais il adopte, davantage que dans ses ouvrages précédents, le ton de la confidence. Voilà un livre qui mérite qu’on le lise lentement, pour en apprécier chaque réflexion. Et surtout, pour ne pas gougouliser sa vie. » ****
Pierre Cayouette – L’actualité
 
« C’est très touchant, absolument magnifique. »
Christine Michaud - TVA / Salut, Bonjour Week-End
 
« Dès la moitié du premier texte, on est déjà sous le charme de Serge Bouchard, ce conteur infatigable du réel. Portées par son écriture à la fois sympathique, poétique et humoristique, ses réflexions passionnent et invitent à méditer. »
Lisanne Rheault-Leblanc – 7 jours

« Serge Bouchard est quelqu’un qui prend le temps d’expliquer le monde au-delà des apparences. »
Marie-France Bazzo - Télé-Québec / Bazzo.TV

« Bouchard, toutefois, une fois n'est pas coutume, parle surtout de lui, et cela donne les pages les plus belles et les plus émouvantes de son œuvre. »
Louis Cornellier – Le Devoir
 
« Lire ces chroniques, c’est prendre la décision de penser à soi, redécouvrir l’Amérique et ses peuples, celle d’avant la Conquête et l’hégémonie anglophone. C’est s’attarder auprès d’hommes et de femmes qui ont connu des destins fabuleux. Peut-être aussi, et c’est le plus important, apprendre à voir et à regarder pour trouver un sens à la vie. »
Yvon Paré – Progrès-Dimanche

« Sur le ton de la confidence, l’écrivain anthropologue Serge Bouchard, un communicateur de talent, pose un regard sensible et lucide sur la vie et la société dans C’était au temps des mammouths laineux, un recueil de 25 essais dont la lecture fait beaucoup de bien. »
Marie-France Bornais - Journal de Québec
 
« Vingt-cinq essais rassemblés comme des petits fossiles qui nous rappellent un monde vraiment pas si lointain, mais dépassé, beau, qui nous ramène à l’essentiel. »
Bis Petitpas - Radio-Canada / Petits pas et grandes pointures
 
 « Le livre de Serge Bouchard est fascinant »
Guy A. Lepage – Twitter

« Un livre très précieux. »
Catherine Lachaussée Radio-Canada / Ça me dit de prendre le temps
 
« Cet ami des bêtes n'en est pas moins un " enseignant ", savant volontairement égaré à l'école primaire de la vie, cette vie dont il observe avec rigueur la plus infime des manifestations. Dans ce Mammouths, il est question de la vie, champ premier des sciences dites humaines, mais aussi de la mort.»
Daniel Lemay – La Presse
 
« Il y a des livres qui sont comme des amis. Le dernier livre de l'anthropologue Serge Bouchard, C'était au temps des mammouths laineux, est de ceux-là. Il est constitué de vingt-cinq chroniques d'humeur déjà parues à droite, à gauche entre 2004 et 2011. »
Didier Fessou – Le Soleil
 
« Ce livre, c’est un petit moment hors du temps. »
Bruce Gervais Radio-Canada / Des matins en or

«  Des interrogations toujours pertinentes. Des textes absolument fascinants. »
François Beauregard Temps libre / Radio Ville-Marie
www.radiovm.com

« C'est un récit nostalgique sans l'amertume, sans les regrets, que nous livre Serge Bouchard, qui a su bien vieillir, avec le courage de la lucidité et la douleur de la sensibilité. Avec l'indignation collée aux flancs aussi. Bouchard livre son récit de vie par petites tranches fines. »
Josée Blanchette – Le Devoir
 
« Il y a dans ce livre des pistes de questions qui sont formidables. C’est beau, c’est touchant. »
Catherine Perrin - Radio-Canada / Médium large


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec